La "voie des saveurs" - itinéraire d'un gastronome chinois

jeudi 30/11 - 19h

Institut Confucius

Conférence suivie d'une dégustation

« À plus de 70 ans, mon père partait, de bonne heure, canne en main, d’un pas décidé, prendre le train pour aller savourer, à soixante kilomètres de Shanghai, son petit déjeuner préféré, un bol de nouilles aozao… » se souvient Zheng Lunian, amateur de bonne chère "美食家", comme son père, véritable gourmet.

Connaissons-nous vraiment les fondamentaux de la cuisine chinoise, quintessence d’une civilisation et d’un art de vivre multimillénaires, qui n’a malheureusement rien à voir avec les restaurants qu'on trouve au coin de nos rues de France ? Les Français mis à part, existe-t-il un autre peuple aussi entiché du fait de manger et qui lui voue un culte quasi-aveugle, multipliant repas, banquets et autres « petites collations » ? Une passion dévorante issue d’une histoire difficile, au cours de laquelle manger a longtemps représenté le « Ciel du peuple ». Avec le fulgurant développement économique du pays du Milieu, les restaurants prolifèrent comme le goût pour les cuisines et recettes d’hier et aujourd’hui, en Chine… et dans le monde entier !

Zheng Lunian a savouré dans son enfance les derniers feux de la haute gastronomie de Shanghai, l’un des sommets de la cuisine chinoise. Le bonheur de la bouche nous fait vivre et comprendre de l’intérieur la cuisine faite « avec le cœur », de l’art de trancher et cuire aux miracles du tofu et autres merveilles culinaires et diététiques. Promenade gourmande, tour de Chine inspiré des écoles culinaires régionales, Le bonheur de la bouche propose aussi une série de recettes « comme à la maison » et des idées de mariage de plats chinois et de vins français…

Né à Shanghai en 1946, Zheng Lunian, vit entre la Chine et la France et a écrit Le bonheur de la bouche (2017). Essayiste, consultant, conférencier, et fou amoureux de la culture française, il a déjà publié une autobiographie Le Petit Miroir. De Shanghai à Paris : un destin chinois (2009) et Chine-Occident : le grand malentendu du XXIe siècle (avec D. Haber, 2012).

 

 

 

—————————————————————